Tour de Tasmanie III

9 mars 2020, 14:00

Mesdames et messieurs, chers lecteurs,

Bienvenue à bord de L’Envol,

Nous nous apprêtons à sortir du Macquarie Harbour par les Portes de l’Enfer (Hells Gates). Nous prévoyons d’atteindre Port Davey dans la matinée du 12 mars. Durant cette navigation, nous rencontrerons des vents contraires à notre progression, le bateau sera normalement gîté. Pour votre confort, nous passerons les deux premières nuits au mouillage, ce soir à Pilot Bay non loin des Portes et du cap Sorell, la nuit suivante au pied de la photogénique Hibbs Pyramid. Puis nous devrons faire route sans interruption durant 24 heures pour atterrir avant le renforcement annoncé du vent.

Nous vous souhaitons un bon voyage !

Côte Ouest de Tasmanie

Port Davey, Melaleuca

Port Davey - cliquer sur l’image pour ouvrir la Google Maps

Port Davey – cliquer sur l’image pour ouvrir la Google Maps

Légende de la carte : en rouge, la trace du bateau sur l’eau, nos mouillages sont symbolisés par les ronds (rouges) ; en jaune, nos traces à terre, en stop, à pied, parfois en annexe…

Temps forts

10 mars, 14:30 – Découverte d’un rocher non cartographié particulièrement retord

A 0,75 mille au SW de Gorge Point, approximativement à mi-chemin entre le cap Sorell et Hibbs Pyramid, nous remarquons un écume suspect sur notre tribord – c’est la houle qui bien que faible casse sur un rocher affleurant. Nous sommes à mi-marée et le jusant nous le révèle clairement, c’est une chance car avec une amplitude de marée d’à peine 70 centimètres nous ne pourrions pas passer dessus à pleine mer sans dommage.

Les vieilles cartes CM93 d’OpenCPN ne le signalent pas, ni les cartes (récentes) Navionics chargées au préalable dans SASPlanet, tout de même, les courbes de niveaux sous-marines dévoilent une remontée de fonds suffisamment abrupte pour susciter la méfiance.

C’est rare, mais cette fois les images satellite dans SASPlanet ne sont pas d’un grand secours : Bing ne couvre qu’une mince bande côtière d’un demi-mille, ce rocher est donc hors zone de couverture ; pour Nokia (Here), Google Sat et ESRI (ArcGIS) les photos prises au voisinage de la pleine mer dissimulent le rocher entre deux eaux. Bien plus tard, après quelques recherches, nous trouverons des clichés – disponibles sur le serveur d’ArcGIS en zoom 19 – qui montrent le danger de façon évidente.

Malheureusement ces photos très précises, constituées d’une multitude de petites images qui chacune représente un carré de 110 mètres de côté de la planète Terre, nécessitent, si l’on veut récupérer une grande zone de territoire, trop de temps de téléchargement et un espace de stockage rédhibitoire. Pour couvrir l’intégralité du littoral australien, le zoom 16, des carrés de 900 mètres de côté, est un bon compromis. Les zooms 17 et 18 sont intéressants pour préciser de petites zones comme les mouillages ou les passages délicats. Les zooms 19 à 21 ne servent qu’exceptionnellement, généralement pour éclaircir après coup une situation bizarre rencontrée sur le terrain. Dans notre cas, cela nous permet de connaître précisément la position GPS du caillou incriminé : 42 22.62 S 145 12.33 E. Encore un qui aurait surement beaucoup à raconter s’il pouvait parler !

 

11 mars, midi – Un gigantesque incendie menace nos arrières

 

12 mars, 6:30 AM – Le mythique Port Davey apparaît dans l’aube naissante

Le Southern Ocean et Port Davey en feu

Le Southern Ocean et Port Davey en feu

A droite du galhauban, Breaksea Islands et au loin le Mt Rugby (771m)

A droite du galhauban, Breaksea Islands et au loin le Mt Rugby (771m)

 

12 mars, 13:10 – Atterrissage à Melaleuca, terre adoptive du regretté Deny King

A couple de Juliene, le bateau de Ian Johnston, auteur de « The Shank »

A couple de Juliene, le bateau de Ian Johnston, auteur de « The Shank »

Précisions

Le terme « Port Davey » fait souvent référence à la région dans son ensemble mais d’un point de vue cartographique il désigne l’étendue d’eau enclavée à l’Ouest des Breaksea Islands. On peut doubler ces dernières par leur Sud ou leur Nord indifféremment. Elles protègent de la houle un canal qui déroule vers l’Est, d’abord relativement large durant 5 milles, le Bathurst Channel, puis qui se rétrécit sur un peu plus de 2 milles, les Bathurst Narrows. On débouche alors dans une mer intérieure, le Bathurst Harbour. En poursuivant 4 milles vers l’Est, on atteint l’embouchure de l’Old River mais si on tourne immédiatement au Sud, on trouve l’entrée d’un bassin bien dissimulé, le Clayton’s Corner. Celui-ci donne accès à un bras de rivière sinueux et peu profond, le Melaleuca Inlet, qui déroule vers le Sud durant 3,5 milles jusqu’au centre névralgique de Port Davey : Melaleuca !

Deux familles vivent à Melaleuca durant l’été, on y trouve un aérodrome, un petit musée, des artefacts historiques et deux refuges à l’usage des bushwalkers (trekkeurs). La Port Davey Track et la South Coast Track se rencontrent ici. La première permet de rejoindre la route la plus proche (au Nord) en 4 à 5 jours de marche jusqu’au barrage de Scotts Peak (lac Pedder). La seconde nécessite 6 à 7 jours de marche (vers l’Est) pour rallier Cockle Creek au Sud de Recherche Bay. Ces traces furent originellement créées pour donner aux marins rescapés de naufrages une chance de rejoindre la civilisation, ainsi la Port Davey Track voit le jour en 1898 et la South Coast Track en 1905.

Sir Edmund Hillary, le vainqueur de l’Everest, en visite à Melaleuca

Sir Edmund Hillary, le vainqueur de l’Everest, en visite à Melaleuca

Photo prise en 1960, de gauche à droite : Deny et Margaret King, leurs filles, Sir Edmund Hillary et Max Moore, un marcheur. Source : « King of the Wilderness: The Life of Deny King » par Christobel Mattingley.

Deny et Mary King, 1968 (photo : Dennis Rittson)

Deny et Mary King, 1968 (photo : Dennis Rittson)

Le personnage de Deny King (1909-1991) est indissociable de Melaleuca, sur les traces de son père il s’y installe après la seconde guerre mondiale devenant avec sa famille les seuls résidents du SW tasmanien durant quatre décennies. C’est un aventurier, naturaliste, ornithologiste, un artiste peintre et un mineur d’étain. En construisant l’aérodrome et les refuges, il ouvre un accès à cette région reculée et sauvage. Ses filles Janet et Mary perpétuent la tradition familiale en passant l’été à Melaleuca.

Il n’y a pas de couverture mobile à Port Davey mais l’aérodrome de Melaleuca fournit un wifi gratuit à la première connexion (payant ensuite). On parvient à capter ABC News en HF sur 936 Khz, on peut suivre ainsi l’évolution du Covid et des mesures. On apprend le sens du mot lock down : l’Etat de Tasmania ferme ses frontières, les parcs nationaux sont interdits de fréquentation et l’aérodrome ne dessert plus personne, nous sommes coupés du monde dans ce qui pourrait bien devenir le dernier coin de terre intouché par le virus !

 

14 mars – Extraction de Melaleuca, objectif Clayton’s Corner

Alternance voile-moteur dans les méandres du Melaleuca Inlet

Alternance voile-moteur dans les méandres du Melaleuca Inlet

Merci Mark pour ce tuto vidéo !

Pourquoi Clayton’s Corner ?

A lire !

A lire !

A défaut de pouvoir trouver un bateau, Win, la sœur de Deny King, décide de se rendre à pied à Melaleuca depuis Recherche Bay sur la côte Sud-Est, mais elle se perd en route. Dans l’espoir d’attirer l’attention de son frère avec la fumée, elle fait un feu, mais c’est Clyde Clayton, un pécheur, qui vient la tirer de ce mauvais pas. Ils se marient et construisent une maison dans ce qui deviendra le Clayton’s Corner.

Leur maison est toujours là et son accès est libre. Comme un clin d’œil, nous avons fait un grand feu dans la cheminée pour sécher notre linge.

Un groupe de volontaires bénévoles très dynamiques assurent l’entretien et la mise en valeur de cet héritage. Merci à eux !

 

16 mars – Ascension du Mt Rugby (771m) depuis Iola Bay, traversée des Bathurst Narrows à la rame

Le Bathurst Harbour, Melaleuca et la petite Iola Bay avec L’Envol (à D)

Le Bathurst Harbour, Melaleuca et la petite Iola Bay avec L’Envol (à D)

Sur la photo ci-dessus, un œil averti identifiera l’aérodrome de Melaleuca, le trait blanc plus ou moins au centre de l’image entre le Melaleuca Lagoon à gauche et le Melaleuca Inlet à droite. Derrière lui, sur l’horizon, dans le col entre la Bathurst Range et la New Harbour Range, c’est le Southern Ocean avec la Cox Bight. Dans cette échancrure, à gauche à peine discernable Flat Witch Island (108m) et à droite le sommet de Maatsuyker Island (283m). Cette dernière est bien visible sur l’horizon exactement dans l’alignement du sommet du Mt Rugby (d’où est prise la photo) et de l’angle droit de l’aérodrome.

 

17-20 mars – Excursions autour de Casilda Cove (Horseshoe Inlet)

Marche dans les button grass, derrière Carina l’Horseshoe Inlet

Marche dans les button grass, derrière Carina l’Horseshoe Inlet

Le Mt Rugby (771m)

Le Mt Rugby (771m)

Hors-sentier

Hors-sentier

A Joan Point (Port Davey Track), Bathurst Narrows et Mt Rugby

A Joan Point (Port Davey Track), Bathurst Narrows et Mt Rugby

 

22 mars – Ascension du Mt Stokes (484m) depuis Bramble Cove

Le tanin orangé des button grass

Le tanin orangé des button grass

La photo précédente révèle une particularité originale de la Port Davey Track : la traversée des Bathurst Narrows entre Farrell Point, au Nord du canal, et Joan Point, au Sud du canal, un passage en mer qui bien qu’étroit (200 mètres) nécessite de faire une navette à la rame, des barques en alu sont à poste pour cet usage.

 

23 mars – Balade à Stephens Bay depuis Spain Bay et 1ère tentative d’extraction de Port Davey

Stephens Bay

Stephens Bay

13:00 – Forbes Point, malgré la houle on tente de quitter Port Davey

13:00 – Forbes Point, malgré la houle on tente de quitter Port Davey

Riz et PQ

On a rencontré Pieter, le capitaine d’Odalisque, pour la première fois dans Spain Bay, il avait des nouvelles fraîches de la situation sanitaire, vu que son cuistot, Ashi, venait juste de débarquer d’Hobart. Un peu dubitatif, on apprend ainsi la pénurie de certains produits basiques dans les supermarchés. Pieter nous propose alors de passer à son bord récupérer un kit de survie riz+PQ !

Par la suite, Pieter nous relaiera la météo par VHF car malgré tout nos efforts nous n’arrivons pas à capter de façon suffisamment audible le répéteur de Maatsuyker Island situé 20 milles à notre SE.

Merci Pieter !

 

24-26 mars – Excursions autour de Schooner Cove (Bathurst Channel)

Du Mt Nares (304m), Hannant Inlet, Spain Bay, Mt O'Brien et Davey Head

Du Mt Nares (304m), Hannant Inlet, Spain Bay, Mt O’Brien et Davey Head

L’Envol dans la Schooner Cove, au fond le Mt Stokes (484m)

L’Envol dans la Schooner Cove, au fond le Mt Stokes (484m)

Du Mt O'Brien (191m), Davey Head, Breaksea Islands et North Arm

Du Mt O’Brien (191m), Davey Head, Breaksea Islands et North Arm

 

26 mars 2020, 13:30

L’Envol et Talisman quittent Port Davey de conserve

L’Envol et Talisman quittent Port Davey de conserve

Merci Patrick pour la photo !

Mesdames et messieurs, chers lecteurs,

Ces deux semaines d’escale à Port Davey sont terminées, dans le prochain épisode nous poursuivrons ce tour de Tasmanie en votre compagnie jusqu’à la côte Sud-Est, nous emprunterons le sillage des grands explorateurs français qui ont nommé ces lieux à la fin du 18e siècle : Recherche Bay, Port Esperance, Bruny Island, D’Entrecasteaux Channel et bien d’autres. Nous découvrirons aussi une civilisation plongée en vie-ralentie par les contraintes du lock down.

A bientôt !








Engaged Like Button

Toutes nos traces GPS et waypoints d’escales en Australie sont visibles et téléchargeables à partir de cette carte interactive. Sur un fond d’images satellites, vous pouvez zoomer, vous déplacer et cliquer sur les traces et les escales de L’Envol pour obtenir plus d’information.

Publié le 9/04/2021 depuis le Tamar Yacht Club, Beauty Point, Port Dalrymple, Tamar River, île de Tasmanie, Tasmania, Australie, GPS 41 9.43 S 146 49.36 E

Répondre à Christophe Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>