Western Arthur Range

Fraîchement rentrés de notre Never Never, nous attendons une semaine le créneau météo rendant envisageable la traversée de la Western Arthur Range. Cette chaîne de montagnes et de lacs s’étire du NW au SE sur une vingtaine de kilomètres le long de la côte Sud-Ouest de Tasmanie en arrière de Port Davey. Toute l’année, les dépressions et tempêtes qui se forment dans le grand Sud la percutent frontalement, on peut y rencontrer des conditions extrêmes de vent, de pluie et de neige. La ligne de crête escarpée limite les possibilités de bivouac, et l’itinéraire peut rapidement devenir impraticable, humide et glissant avec le vent qui rend la progression aléatoire dans cet univers où le corps cherche constamment l’équilibre !

Il s’agit du plus technique et spectaculaire cheminement de Tasmanie, un itinéraire ouvert en 1960, qui relève de la marche à pied et de l’alpinisme tout à la fois !

Notre créneau météo est court, il pleut le lundi pour le premier jour de marche ; dès le jeudi une dépression arrive avec la pression qui chute à 995hPa, le ciel se couvre le matin et la pluie s’installe vers 17:00 ; plus critique, avec le venturi des crêtes on peut être sûr de toucher plus de 30 nœuds de vent d’Ouest au passage du front le vendredi entre 2:00 et 5:00 du matin avec dans le même temps une intensification des précipitations.

Prévision météo du lundi 8 au vendredi 12 février 2021

Prévision météo du lundi 8 au vendredi 12 février 2021

A noter les variations importantes de l’isotherme 0°, descendant à 1400m quand une dépression passe et remontant à 4000m avec le retour du beau temps. Avec une certaine inertie, la température au niveau de la mer suit le mouvement en passant de 5 à 22°C ; à 1000m, l’altitude moyenne de la ligne de crête, on peut avoir des gelées nocturnes ou de la neige s’il pleut.

Nous n’avons donc que quatre jours pour boucler cet itinéraire donné pour 6 à 7 jours par John Chapman, le spécialiste du bushwalking en Tasmanie ! Son livre « South West Tasmania » sera notre guide.

Traversée de la Western Arthur Range, un parcours acrobatique !

62Km à pied, 1082Km en stop, 14 véhicules
du 7 au 16/02/2021

Cliquer ici pour ouvrir notre Google Maps sur la Western Arthur Range.

Source de la carte : « King of the Wilderness: The Life of Deny King » par Christobel Mattingley.

Pour atteindre Alpha Moraine qui permet d’accéder à la ligne de crête de la Western Arthur Range, on commence par emprunter le début du chemin historique de la Port Davey Track au départ du lac Pedder. Sur la carte au-dessus à gauche, il est intéressant de noter la taille du lac avant la construction du barrage !

Les locaux portent des guêtres et tracent tout droit dans la boue !

Les locaux portent des guêtres et tracent tout droit dans la boue !

Junction Creek teintée par les button grass

Junction Creek teintée par les button grass

Délaissant la Port Davey Track pour gravir Alpha Moraine, on s’élève peu à peu jusqu’à prendre pied sur le début de la Western Arthur Range non loin du mont Hesperus (1100m).

Comme prévu, ce premier jour de marche est maussade, il pleut par intermittence et la vue est bouchée. Nous avons délibérément choisi de faire la marche d’approche avec le dernier jour de mauvais temps afin de bénéficier du meilleur de la fenêtre météo pour notre progression sur la ligne de crête exposée.

C’est parti pour la Western Arthur Range :

Lac Oberon et Mt Pegasus South (1053m)

Lac Oberon et Mt Pegasus South (1053m)

Dans la clue du lac Oberon, on devine à gauche un bout du Bathurst Harbour avec le Mt Rugby (771m), point culminant de Port Davey sur la côte Sud-Ouest de Tasmanie.

Lacs Uranus et Titania

Lacs Uranus et Titania

Un parcours torturé, une progression lente !

Un parcours torturé, une progression lente !

J3, 5:30 du matin : lever de soleil sur High Moor, le mont Aldebaran (les trois bosses sous la lune), Federation Peak (la petite pointe effilée plus à droite au second plan) et Precipitous Bluff (la dernière falaise abrupte tout à droite au dernier plan).

6:30 - Démontage du campement et confection des sacs

6:30 – Démontage du campement et confection des sacs

7:00 – C’est parti pour les Beggary Bumps !

7:00 – C’est parti pour les Beggary Bumps !

Un coup de zoom sur : Federation Peak (1225m) et Geeves Bluff (1152m) tout à gauche avec au centre Precipitous Bluff (1145m).

The Tilted Chasm, un des passages clés

The Tilted Chasm, un des passages clés

Le miroir du lac Sirona avec au fond, le lac Pedder

Le miroir du lac Sirona avec au fond, le lac Pedder

Le lac Pedder avec au centre de l’image le mont Wedge (1147m) ; en avant-plan à sa gauche, le Scotts Peak (669m), une île du lac Pedder ; derrière lui, une autre île du même lac, le mont Solitary (952m) ; la petite pointe à droite qui fait penser à une cerise sur un gâteau, c’est le mont Anne (1423m).

Sur la ligne de crête, non loin du mont Scorpio (1106m) : le lac Mars en contrebas et The Phoenix (1091m) qui le surplombe sur sa gauche ; au fond à droite, le doigt de Federation Peak (1225m), Geeves Bluff (1152m) et au dernier plan Precipitous Bluff (1145m).

Sur la photo de gauche, on distingue bien les zones touchées par le gigantesque incendie de 2019 : les flancs de moraine à droite, les Arthur Plains au second plan et au fond au centre de l’image, les lignes de crête dénudées qui encadrent la Huon River.

Simon nous prend en stop sur la route forestière qui dessert le lac Pedder quelques kilomètres avant Edgar Dam, nous ferons la route ensemble jusqu’à Burnie ! On coupe le trajet en deux avec une nuit à Strahan, où il y a tout juste un an, nous avions passé trois mois d’escale mouillés dans la Risby Cove. C’est l’occasion de revoir Jill qui nous avait emmené en stop pour faire des courses. Après un mémorable barbecue chez elle, on poursuivra le lendemain avec Simon jusqu’à Burnie puis de nouveau en stop jusqu’à Devonport. Nous y resterons quelques jours chez des amis, Peter, Mary et leur fille Alice, rencontrés sur le bateau Odalisque lors de notre escale à Port Davey en mars 2020.

L’été et ses longues journées de 14 heures – bien pratique pour se déplacer en stop et à pied dans les montagnes – se termine bientôt : à l’automne, nous allons reprendre le boulot avec les vendanges.

Trek d’été 2021 dessiné par Carina

Trek d’été 2021 dessiné par Carina

————–

Envie de nous donner un coup de main ? Visites la page de financement participatif de L’Envol : www.intothewind.fr/crowd-funding/

Toutes nos traces GPS et waypoints d’escales en Australie sont visibles et téléchargeables à partir de cette carte interactive. Sur un fond d’images satellites, vous pouvez zoomer, vous déplacer et cliquer sur les traces et les escales de L’Envol pour obtenir plus d’information.

Publié le 6/01/2023 depuis L’Envol, lagon de Knysna, Afrique du Sud, Ouest Indien, GPS 34 2.84 S 23 2.58 E

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>