Trek à Santo Antão (Cabo Verde, déc. 2013)

Le récit du trek à Santo Antão par Ricou :

Santo Antão : le trek

Santo Antão est l’île du trek par excellence. Vu le relief volcanique, elle se découvre à pied.

Jour 1 : Cratère de Cova de Paul puis descente sur Ribeira Grande. Rejoindre Ponta do Sol après un détour sur le plateau de Manuel de Joelho depuis Tanque :

Mes jambes se rappelleront de nos premiers 1000 mètres de dénivelés négatifs ! On découvre là les sentiers vertigineux, taillés dans les falaises, et pavés sur des milliers de mètres !
Après une descente jusqu’à la mer, et comme si ça ne suffisait pas, on se rajoute une petite montée de 800 mètres sur un plateau avec l’idée de redescendre le soir sur Ponta do Sol… mais c’était un peu ambitieux pour la première journée surtout qu’on n’a jamais réussi à retrouvé le chemin indiqué en pointillé sur la carte. Après un bon « guenillage » on finira par trouver le chemin de descente et arrivé de nuit à bon port mais bien claqué !
C’est dans le salon d’une « pension » que l’on finira par dormir après avoir fait le tour des hôtels pleins ou trop cher…

Jour 2 : Sentier en bord de mer entre Fontainhas et Cruzinha da Garça :

C’est « La classique » des guides touristiques et on comprend pourquoi ! Un sentier magnifique, taillé au milieu des falaises vertigineuses du bord de mer.

Jour 3 : Changement de côte :

Départ de Manta Velha jusqu’à Alto Mira III en passant par la descente de Salto Petro. Une nouvelle descente au milieu d’un des flancs volcanique abrupte.

Jour 4 : Le pied du volcan : Curral das Vacas, Covao da Bordeira puis, Monte Trigo :

Après une belle montée sur le plateau, nous contournons le volcan dans un décor aride. Au loin, on peut voir les nuages qui buttent sur les montagnes au vent. On entendra plus tard que c’est le déluge au nord alors que nous, c’est la canicule !
Une longue journée qui nous donne l’occasion de passer dire bonjour à des gens qui avaient hébergé Christophe 6 ans plus tôt, lors de son repérage… C’est un vrai changement d’univers, où la simplicité règne !
On arrivera également de nuit pour trouver logement à côté de la boîte de nuit local… Boules Quies obligatoires !

Jour 5 : Le bout de l’île :

Un beau sentier qui relie deux villages de pêcheurs jusqu’à Tarrafal, au pied du volcan.

Jour 6 : Le 1er Janvier 2014 : Tarrafal et le mini volcan Curralinho :

Un premier janvier vraiment sympa : grasse mat bien méritée après 5 jours de rando, petit déj sur la terrasse avec petit concert improvisé par Simon à la guitare, balade jusqu’au bout de l’île avec ascension du petit volcan, baignade sur la plage, langouste chez l’habitant puis, pour clôturer cette belle journée, rhum en discothèque : ah la « collante » dansée par les locaux… C’est quelque chose !

Retour à Mindelo pour la suite de nos aventures :

http://www.intothewind.fr/mindelo-sao-vicente-cabo-verde

Répondre à 3beds Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>