A la découverte de Chiloé

Chiloé en chiffres
d’estero Huildad à bahia Huelmo (proche Puerto Montt)

du 23/10 au 13/12/2015
350 Mn – 52 jours
dont 37% en navigation – 17 escales
98% à la voile
vitesse moyenne : 3,12 nœuds
navigation journalière moyenne : 18,40 milles

Paysages chilotes

Estero Pellu (isla Apiao)

Estero Pindo (isla Quehui), Dalcahue (isla Grande de Chiloé)

Plaisance chilote
L’archipel de Chiloé, un paradis pour la voile légère

Sur le plan de la navigation, la faible hauteur des îles perturbe peu les flux d’air, les zones à venturi ou au contraire sans vent sont limitées, souvent le vent vient par le travers du canal facilitant le louvoyage. L’activité thermique est au rendez-vous aux heures ouvrables du soleil. Les bons abris ne manquent pas. Les petits villages dotés de minis supermarchés sont légions et autorisent un approvisionnement au fur et à mesure, notamment en produit frais. En l’absence, le chilote cultive son potager et dépanne le plaisancier avec plaisir.

Dans ce labyrinthe d’îles, les activités maritimes et pastorales se confondent, les vaches déambulent sur la grève au milieu des bateaux de pêche échoués espérant la prochaine marée, les algues et les coquillages sont prospectés. Plus qu’ailleurs, l’harmonie entre l’homme et son environnement est palpable, l’utopie chilote invite à la voile. Nous n’utiliserons qu’exceptionnellement le moteur.

Climat « loco »

La route alambiquée louvoyant entre îles, zones de hauts-fonds et canaux, les courants de marée non négligeables, la météo changeante et les modifications d’allures fréquentes, pimentent la navigation et rendent nécessaire un minimum de stratégie.

Bref, en ces lieux enchanteurs, la seule incongruité, c’est bien l’absence de culture voile et de club nautique à destination des plus jeunes…

La rencontre du bateau « Jimmy »

Estero Pindo (isla Quehui)

Jean-Jacques est le capitaine, Adalberto et Eduardo sont les seconds. Trois amis qui s’essayent peu à peu à la navigation en Patagonie. Pour une fois, nous sommes les plus expérimentés. La « Bible bleue » change de main, le guide nautique va pouvoir poursuivre, lui aussi, sa propre aventure !

Maquina del tiempo
Cucao, 5 ans après

5 ans se sont écoulés, Carina rend visite à une de ses nombreuses familles adoptives à travers le monde, celle-ci tient un camping à Cucao sur la côte Ouest de l’isla Grande de Chiloé. Bernabe et Tatiana sont les parents, Anibal, Luna, Vicente, Nacho et Mariel les enfants, les retrouvailles sont émouvantes, les plus jeunes enfants difficiles à reconnaitre. Nous passerons quelques jours dans cet endroit paisible, introduisant, face au Pacifique, la prochaine grande traversée océanique.

El Muelle del Alma face à l’Océan Pacifique

Cole Cole avec les « enfants » et ami

Navigation de Castro à la caleta Linlinao (isla Grande de Chiloé) avec Anibal, Vicente et Nacho

Utopie chilote, partie I
Ingéniosité, habileté et savoir faire au service du recyclage des matériaux

Aux grés des tempêtes, les énormes bouées orange des innombrables salmoneras s’échouent sur les grèves, elles sont récupérées et transformées en annexes. Un judicieux assemblage de différentes parties de leurs coques externes va donner naissance à une jolie annexe orange ; ou bien l’intérieur fait de polystyrène permettra, par juxtaposition et taille de blocs, de construire une annexe légère avec étrave en forme ou un paddle…

A couple du bateau de pêche ou du ferry, l’annexe bricolée parait anachronique, mais à Chiloé, le moderne et le rafistolé se côtoient sans complexe.

Utopie chilote, partie II
Autonomie et tradition du « campo »

Estero Pailad et Queilen (isla Grande de Chiloé)

Estero Pellu (isla Apiao), estero Pindo (isla Quehui)

Un chilote qui se respecte a son « campo ». Loin du village et de ses commodités, il y vit en autarcie, animaux de la ferme, potagers et vergers le composent. Chiloé est, parait-il, le berceau de la pomme de terre et la pomme a sa fête dédiée en février. La proximité de la mer et de ses fruits contribue aussi grandement à cette tradition d’autosuffisance.

Utopie chilote, partie III
Architecture et omniprésence du bois

Queilen (isla Grande de Chiloé), Mechuque (islas Chauques)

Les charpentes des maisons traditionnelles de Chiloé sont en bois d’alerce, leurs murs sont recouverts de tejuelas en alerce leur donnant un aspect en écailles de poisson, ces tuiles de formes variées sont peintes de couleurs vives. En bord de mer, les maisons sont sur palafitos (pilotis), rendus nécessaires du fait de la forte amplitude de marée (5-6m).

L’Alerce ou Cyprès de Patagonie est un arbre exceptionnel classé monument national au Chili. Il vit très vieux, jusqu’à 2500 ans. Son bois très dur est imputrescible.

Les nombreuses églises (150), de différents styles, sont en bois, assemblées sans clous, certaines ont le toit en forme de coque de bateau renversée, 16 sont classées au patrimoine de l’Unesco. Les chilotes n’utilisaient pas le métal, les ancres traditionnelles étaient en bois, lestées par un caillou…

Chiloé continentale
Une navigation plus exigeante

Golfo de Ancud, estero Quintupeu

Les hauts sommets de la Cordillère Andine canalisent une intense activité thermique dans les esteros et les abris sûrs sont peu nombreux. Le niveau de stress remonte et la navigation à la voile devient plus sportive avec du portant ou du près sans allure intermédiaire. La saison touristique commence et nous croisons de plus en plus de voiliers.

La caleta Porcelana et ses thermes à 40°

Surprise, la caleta Porcelana héberge 1, 2, non, 7 voiliers, et 2 yachts à moteur ! Après la solitude des canaux, le contraste est saisissant !

Au revoir Chiloé

Puerto Calbuco, dernier port avant Puerto Montt

Publié le 20/12 de la maison de Sonia et Raul à Junin, Mendoza, Argentine, GPS 33 8.17 S 68 29.14 W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>