Happy New Year 2021!

For English click here

SV L’Envol and crew wish you a Happy New Year 2021 from the Island of Tasmania in Australia!

Since October 2013, when Christophe’s little ship first set sail from France, she has welcomed each New Year’s Day in a different country. Well not this time! While 2019 gave us the record number of nautical miles, 2020 saw our shortest wake of just 1372 miles sailed around Tasmania. Greetings from the Tamar River in the north of the island!

Against all odds 2020 was a good year for us with the global lockdown becoming not an obstacle but an opportunity to finally slow down and discover this beautiful place without haste. Our recent worry, the expensive tourist visa that had to be renewed every three months, got resolved by Christmas. We were granted a free “pandemic” visa which allows us to stay in Australia another 12 months and even work in agriculture!

Tasmania had no more cases of COVID since June, making it feel as a kind of utopia next to most other parts of the world. We had time to sail, hike and stay where we liked, form friendships, heal wounds (Christophe’s thumb), order spares and make repairs on the boat without feeling that we had to be somewhere else instead.

Although Tasmania has stunning landscapes, the memories we will cherish the most are not of the places but of the faces of people we met, of their hospitality and kindness. We were invited countless times to share a meal or a cup of tea, to have a hot shower or do the laundry. We were often given greens from the garden, fresh eggs and fish. We received rides to trail heads, shops or wherever we were going without ever needing to take a bus. We were offered free moorings, then taken on walks and excursions. We even received materials, expertise and time to help fix things on board! One may wonder why people did it and how they could trust us – after all we were just two strangers on a small boat passing through.

We also want to thank all the good givers from Australia, France and around the world who are helping our journey by participating in crowdfunding campaigns, the reporters, editors and bloggers who tell the story and all of those who drop us a line from time to time. It is great to feel your presence and support!

We wish you health and joy wherever you are, on land or water. May 2021 be a good year for you and your loved ones!Close

Depuis l’île de Tasmanie en Australie, L’Envol et son équipage vous souhaitent une bonne année 2021 !

Depuis que notre petit voilier a commencé son voyage à la fin du mois d’octobre 2013, il a pris l’habitude de passer le réveillon du jour de l’an chaque fois dans un nouveau pays. Cette année ce ne fut pas le cas ! Alors qu’en 2019, L’Envol enregistre son record de milles nautiques, 2020 fut notre plus court sillage avec à peine 1372 milles parcourus autour de la Tasmanie. On vous écrit maintenant depuis la Tamar River sur la côte Nord de l’île.

Contre toute attente 2020 aura été une bonne année pour nous, en fermant ses portes le monde nous a offert l’opportunité de ralentir pour découvrir cet endroit spécial sans hâte. Notre récente préoccupation – le très onéreux visa de touriste à renouveler tous les trois mois – a trouvé une issue joyeuse à Noël. Nous avons obtenu un visa gratuit de pandémie lequel nous permet de rester 12 mois supplémentaires en Australie avec le droit de travailler dans le secteur agricole !

Dès le mois de juin, la Tasmanie n’avait plus de cas de COVID et devenait une sorte d’utopie au sein des nations. Nous avons eu le temps de naviguer, marcher, s’arrêter là où nous nous sentions bien, se faire des amis, panser nos plaies (le pouce de Christophe), commander des pièces et entretenir le bateau sans ressentir la nécessité de devoir déjà être ailleurs.

Bien que la Tasmanie soit magnifique, il restera surtout gravé dans nos mémoires combien les gens d’ici sont bienveillants et accueillants. Nous ne comptons plus les fois où nous avons été invités à partager un repas ou une tasse de thé, prendre une douche chaude ou utiliser la machine à laver. On nous a offert des légumes du jardin, des œufs frais ou du poisson. On nous a emmené en stop au départ des sentiers, des magasins – quelle que soit notre destination quelqu’un s’arrêtait pour nous et la nécessité de prendre un bus ne s’est jamais fait sentir. On nous a offert des corps morts pour le bateau, nous avons été invités à prendre part à des balades et des excursions. Nous avons reçu du matériel, du savoir-faire et de l’aide pour maintenir L’Envol en ordre de marche. On peut se demander pourquoi les gens donnent autant et comment ils font pour faire confiance – après tout nous n’étions que deux étrangers de passage dans un petit canot !

Nous voulons aussi remercier nos bienfaiteurs en Australie, en France et de par le monde qui par leurs dons participent à ce voyage, aux journalistes, éditeurs, blogueurs qui racontent cette histoire et tous ceux qui nous écrivent un mot et restent en contact. C’est bon de sentir votre présence rassurante et votre soutien !

Nous vous souhaitons santé et joie où que vous soyez, à terre ou en mer. Puisse 2021 être une bonne année pour vous et les gens que vous chérissez !

Publié le 11/01/2021 depuis la bibliothèque du village de Beaconsfield, Tamar Valley, île de Tasmanie, Tasmania, Australie, GPS 41 12.09 S 146 49.26 E

Répondre à Ledda Pettinelli Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>